Le CLUB BADPLERIN

OUEST FRANCE 06 04 2018

 

Ils ont à peine 15 ans. Associés en double mixte, Soukehina Damour et Mathis Caron ont participé, lundi, et pour la première fois, à un tournoi adultes. Et ils sont arrivés en finale.

Lundi après-midi, 14 h, dans la salle omnisports Océane. Le tournoi organisé, depuis samedi matin, par le Badminton plérinais fait une petite pause pour laisser les organisateurs effectuer le tirage au sort de la tombola.

Joueuse du club, Soukehina Damour ne sait pas encore qu'elle va gagner le gros lot (un voyage pour deux personnes à Las Vegas). De quoi perdre un peu de concentration alors que la compétition continue. Associé à Mathis Caron, Soukehina doit, en effet, disputer, juste après le tirage, les quarts de finale du tournoi double mixte adulte. « Le début de match a été un peu difficile mais elle est s'est bien reprise », confie Mathis, 15 ans très bientôt. « Mathis m'a aidé à me calmer », confirme Soukehina, 15 ans, encore sur son petit nuage après ce quart de finale et le voyage gagnés.

Bons élèves

Pas de doute, ces deux jeunes se sont parfaitement trouvés. Pratiquant le badminton depuis près de six années, ils partagent déjà la même passion. « J'ai découvert le badminton plérinais lors de Cap sport à Plérin », se souvient Mathis qui s'entraîne actuellement cinq heures par semaine. « J'y suis arrivée par l'intermédiaire de mon frère », poursuit Soukehina dont le temps d'entraînement est équivalent à celui de son partenaire.

À cela, il faut ajouter les tournois le week-end. « On est surbookés ! » reconnaît Soukehina dans un grand sourire. Et l'école dans tout ça ? Pas de souci. Les deux élèves de 3e savent compartimenter. « Parfois, on écourte un peu les entraînements si besoin », poursuit Soukehina qui, comme Mathis, affiche une moyenne générale tournant autour des 17 sur 20.

Ce tournoi, ils l'attendaient avec impatience. « Vendredi soir, avec les autres membres du club, je suis venue pour installer les tapis et les jeux », raconte Soukehina qui donne de son temps pour son club. En guise de remerciements, elle a même offert un ticket de tombola à son entraîneur Mélanie qui l'a aidée, par ses conseils, pendant ce tournoi.« C'est normal de donner pour son club » justifie-t-elle. De son côté, Mathis a su gérer la fougue de sa camarade qui avoue aussi aimer faire « la clown » pendant les entraînements. « Au club, on insiste beaucoup sur le mental. Maintenant, je me sais me poser avant les matchs », explique-t-il en s'imposant comme un leader mental.

Pas de doute, ces deux-là forment une paire prometteuse pour le plus grand bonheur du club.

 

 

 

Le Télégramme 05 Avril 2018

Dans les contes, il y a des fées qui se penchent sur certains berceaux. Dans la vie réelle aussi. Au moins sur celui de Soukéhina Damour. Quand à moins de 7 ans, elle s'intéresse aux échecs, elle est médaillée aux championnats de Bretagne, ne tarde pas à être intégrée à l'équipe de Nationale 3 de son club briochin et à être sélectionnée pour le championnat de France. Dans le même temps, elle s'intéresse au poney. Elle sera sur le podium régional de saut d'obstacles et qualifiée pour les championnats nationaux de Lamotte-Beuvron.

Le jackpot aussi


Plus tard, elle se saisit de la raquette, au Badminton plérinais. Encore avec succès. Depuis le début de cette année, après avoir débuté la saison en minimes, elle a remporté un tournoi départemental individuel en cadettes Élite et un autre, toujours dans cette catégorie, en double avec sa camarade de club, Louise Castel. C'est avec cette dernière qu'elle s'est présentée ce week-end, en double dames du tournoi Océane Eleven... pour une victoire en tableau « Têtes de série n° 4 », face à des seniors. Mais le conte ne s'arrête pas là : c'est aussi son billet de tombola, parmi plusieurs centaines mis en jeu par l'organisation, qui a été tiré pour remporter le séjour pour deux personnes à Las Vegas. « Elle n'a que 15 ans, mais ses parents sont d'accords pour qu'elle s'y rende », assure le vice-président Henri Alloy. Le stage de voile a été remporté par Typhaine Briend (Quévert) et la perceuse d'une valeur de 200 € par Rozen Jaffrès (Plérin).


 

Le Télégramme 02 Avril 2018

Le tournoi Océane Eleven du Badminton plérinais vivra sa troisième et dernière journée ce lundi, rue de la Croix. Au-delà de l'enjeu sportif (*), le point d'orgue de la journée se déroulera ce midi, le tirage au sort pour gagner un voyage à Vegas. À la salle Océane, ce week-end, il y a des requins (joueurs experts), des manchots (mais pas bandits, venus de la rade de Brest), des chacals (qui jouent large et agressif), des souris (qui jouent serré), des lions (qui peuvent bluffer) et très peu de pigeons faciles à plumer. Il y a aussi un tas de petites fourmis travailleuses du Badminton plérinais, qui font en sorte qu'Océane Eleven remporte son pari : faire que cette onzième édition de son tournoi annuel (devenu de niveau national pour l'occasion) soit sans limite de plaisir dans et autour des espaces de jeu. Placée sous le haut patronage de George Clooney et sa bande du film « Ocean's Eleven », thème de l'année, cette 11e édition a su planter un décor de circonstance pour porter l'ambiance à un niveau qui fait sa réputation de longue date.


 

ouest france 01 03 2018


 

Le télégramme 22 03 2018

Badminton plérinais. Jackpot pour Océane Eleven

 

Lorsque le Badminton plérinais a organisé son premier tournoi Océane, il avait déjà une idée derrière la tête : atteindre une 11e édition, en clin d'oeil au film de Steven Soderbergh, « Ocean's Eleven ». On y sera à Pâques. Et l'affiche est belle. 

2006. Le Badminton plérinais est chargé d'accueillir le championnat de Bretagne en double. Une compétition de cette importance, sur deux salles et douze terrains, avec 300 joueurs à gérer, c'était une première pour le club. Et tout se passe à merveille. De quoi donner des envies au président de l'époque, Henri Alloy, et à son équipe de bénévoles, toujours prêts à faire la fête sur les surfaces de jeu.

Défi réussi


Avril de l'année suivante voit donc l'organisation d'un premier tournoi en double de niveau régional, estampillé Badminton plérinais. Mais il faut lui donner un nom. « Océane » sera retenu. Logique, c'est dans la salle éponyme qu'il se tient. Mais pas seulement. Car en cette année 2007, le dernier opus de la trilogie de Steven Soderbergh, « Ocean's Thirteen », s'apprête à sortir sur les écrans américains. Les deux premiers ont fait grand bruit et tout particulièrement « Ocean's Eleven ».

 

 De là à imaginer George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon ou Julia Roberts troquer leurs outils de braqueurs de casino contre des raquettes de badminton, il n'y avait qu'un pas. « Nous nous sommes tout de suite mis au défi d'atteindre au moins une onzième édition. On est super fiers d'y être arrivé. Surtout avec la même base et des gamins qui viennent nous aider », remarque David Gautier, vice-président.

470 engagements... et un voyage à Las Vegas


Il fait partie du noyau dur de la quinzaine d'acteurs à préparer, sous la présidence de Catherine Hamet, cet événement voulu sportif et festif. « Les 31 mars, 1e r et 2 avril, nous serons une quarantaine de bénévoles pour dresser les décors et assurer le montage d'une édition qui passe à trois jours, exclusivement réservés aux adultes et ouverts au niveau national. » Le casting, bouclé il y a déjà plusieurs semaines, est plus que beau : 320 joueurs inscrits, pour un total de 470 engagements sur les scènes simples hommes et simples dames, doubles hommes et doubles dames et double mixtes. Si ceux-ci retrouveront des allusions à « Ocean's Eleven » autour des terrains, ils pourraient aller plus loin : une tombola sera organisée sur le plateau, avec un voyage à gagner... à Las Vegas. Logique !